new

Granité au café

Posted in new, Sicile

cuisine italienne, granita cafe sicileIl est indéniable que le café en Italie est une véritable institution. Pour s’en convaincre, il suffit lors d’un voyage en Italie, que ce soit dans une grande ville ou le plus petit des villages de rentrer et d’observer le « bar » (comme disent les italiens) dans lequel se pressent des personnes, au comptoir, pour boire un « espresso » ou un « cappuccino ». Pour qu’il soit apprécié, l’italien exige de son café que celui-ci soit du café haut de gamme.
Le granité au café est une spécialité sicilienne parmi les desserts les plus appréciés de l’été. La recette ci-dessous est une procédure qui vous permettra de préparer facilement un café granité sans l’aide d’une sorbetière et bien que cela implique un peu plus d’efforts, ce n’est pas une opération extrêmement complexe. C’est une recette italienne typiquement de la ville de Messine (selon certains), en Sicile.
La recherche des origines du granité nous emmène certainement en Sicile , l’endroit où ce précurseur de la crème glacée a débarqué avec la domination arabe d’abord sous forme de sorbet : une boisson glacée que les Siciliens ont essayé de reproduire à l’aide de la neige récoltée en hiver sur l’Etna et d’autres montagnes. Cette neige du lieu, qui était conservé à l’intérieur de bâtiments spéciaux en pierre (en italien : niveri et qui sont des constructions spéciales en pierre construites sur des grottes naturelles ou artificielles. En été, la glace formée était enlevée puis grattée et recouverte de sirops de fruits ou de fleurs).
Il n’est pas facile de retracer précisément quelles furent les premières saveurs du granité. Mais parmi les options éligibles, nous avons certainement le citron, l’amande, le cacao et le café.
Selon les régions de la Sicile , différentes saveurs de granité ont pris racine puis sont devenues de véritables institutions représentatives du territoire, à consommer selon un rituel quotidien auquel les Siciliens ne savent – et ne veulent y renoncer sous aucun prétexte.
Le café granité est sans aucun doute le plus représentatif de la ville de Messine. Ses principales caractéristiques sont d’avoir de la glace en granulés, de ne pas avoir trop de sucre et d’être toujours accompagné de la classique brioche.
Mais bien sur, cette recette se trouve maintenant un peu partout en Italie et même en dehors de la péninsule.
Mais venons-en maintenant à la recette. Les proportions sont pour 4 personnes mais vous pouvez les ajuster à votre gout.

Ingrédients

  • 25 cl de café
  • 25 cl d’eau
  • 70 grammes de sucre
  • 200 ml de crème fraiche fouettée
  • 1 – 2 cuillères à café de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille (facultatif)

Préparation

1. Mettez l’eau et le sucre dans une casserole, mélangez bien et portez le tout à ébullition. Toujours en remuant, poursuivez la cuisson du sirop encore trois minutes : retirez du feu et laissez refroidir. Vous pouvez ajouter une gousse de vanille pour rendre le granité un peu plus sucré et plus savoureux.
2. Préparez le café suivant votre méthode préférée et laissez-le refroidir.
3. Ajouter ensuite le café au sirop de sucre préalablement préparé et mettez le granité au congélateur.
4. Après une heure, sortez le mélange du congélateur, mélangez-le et remettez-le au congélateur. Répétez la même procédure toutes les deux heures, jusqu’à ce que le granité soit prêt. Cela prendra plus ou moins 6 à 8 heures.
5. Fouettez la crème liquide en ajoutant une cuillère à café de sucre glace et complétez votre granité au café avec une belle cuillère de chantilly.

Il ne vous reste plus qu’à le déguster cette excellente préparation lors d’une chaude journée d’été ou lorsque l’envie vous en prend.

Read More

Aubergine à la pizzaiola

Posted in new, Pouilles

cuisine italienne, aubergine pizzaiolaLes aubergines à la pizzaiola, un classique de la cuisine italienne, sont un plat d’accompagnement très savoureux et léger , elles peuvent être dégustées aussi bien chaudes que froides, cependant, elles auront toujours les faveurs positives de vos convives. Les aubergines sont très simples à réaliser et sont prêts en un rien de temps. J’ai fait cuire les aubergines au four, si vous voulez, vous pouvez les griller puis les mettre au four juste le temps de faire fondre la mozzarella, elles sont bonnes dans les deux cas. On trouve ce plat dans la cuisine italienne des Pouilles mais aussi un peu partout en Italie.

Ingrédients

  • 1 grosse aubergine ronde ou 2 moyennes
  • 200 ml de passata de tomates
  • des feuilles de basilic
  • 150 gr de mozzarella
  • huile d’olive
  • origan, sel et poivre

Préparation

Coupez la mozzarella en petits cubes, placez-les dans une passoire et mettez-les de côté pour que le lactosérum sorte.
Pelez et lavez l’ aubergine et coupez-la dans le sens de la largeur en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur.

Tapissez la lèchefrite d’une feuille de papier sulfurisé et badigeonnez-la d’un filet d’ huile . Déposez les tranches d’aubergines dessus et entaillez-les légèrement pour faire des lignes avec la pointe d’un couteau , mais sans couper profondément, uniquement en surface, cela permettra une cuisson plus rapide.
Badigeonnez les tranches d’aubergines d’un filet d’ huile et saupoudrez d’une pincée de sel fin . Cuire au four, chaleur tournante, à 170°C pendant 12 minutes .

Pendant ce temps, assaisonnez la purée de tomates avec le sel , l’huile et les feuilles de basilic lavées et déchiquetées , mélangez bien.

Retirer la lèchefrite du four et étalez la purée de tomates sur les tranches d’aubergine , complétez avec les dés de mozzarella et une pincée d’ origan.

Cuire à nouveau pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la mozzarella soit fondue. Bon appétit!

Read More

Spezzatino

Posted in new, Pouilles

cuisine italienne, spezzatinoLe spezzatino est un ragoût de viande et de pommes de terre et qui est un grand classique de la cuisine italienne. Avec sa saveur enveloppante et son caractère rustique, tout le monde l’aime. Mais saviez-vous que la sauce obtenue est également excellente sur des pâtes ? Chaque région d’Italie connait une variante. Celle-ci serait originaire des Pouilles. Ce plat est très simple à réaliser. Une fois les ingrédients assemblés, on laisse le tout mijoter et vous pouvez vous consacrer à autre chose. Les ingrédients sont pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 800 gr de boeuf à braiser découpés en morceaux (voyez photo)
  • 600 gr de pommes de terre découpés en morceaux
  • 200 gr d’oignons finement ciselés
  • 200 cl de passata de tomates
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 5 – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre

Préparation

Chauffez l’huile dans une large casserole. Ajoutez les oignons et faites les suer mais ne faites pas prendre couleur. Ajoutez la viande et rissolez-là sur toutes les faces à feu moyen. Versez le vin blanc et attendez que celui-ci s’évapore. Versez la passata, couvrez la casserole et continuez la cuisson à petit feu. Au bout de 1h30, vérifiez la cuisson de la viande. Si celle-ci commence à être tendre, ajoutez les pommes de terre. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson de la viande. Vérifiez toutes les 20 minutes. Lorsque vous estimerez que la viande commence à être tendre, ajoutez alors les pommes de terre. salez et poivrez à votre gout. Poursuivez la cuisson jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites.

Read More

Pâtes oignons, thon et olives

Posted in Idées, new

cuisine italienne, pates, oignons, thonAvec quelques ingrédients courant on obtient un plat succulent. C’est là que réside selon certains, le génie de la cuisine italienne. Une recette d’une grande simplicité. Si vous voulez y ajouter quelques tomates cerises coupées en deux, pourquoi pas. Rien n’est figé. On retrouve ce type de préparation un peut partout en Italie. Les ingrédients sont pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 3o0 gr de penne, fusilli,….
  • 400 gr d’oignons finement ciselés
  • 2 feuilles de laurier
  • Thon à l’huile en conserve, à peu près 200 gr
  • 80 gr d’olives noires dénoyautées
  • 6 – 7 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre selon votre goût

Préparation

Faites chauffer l’huile d’olive dans une large sauteuse et faites suer les oignons avec le laurier. Les oignons ne doivent pas brunir mais être bien ramollis. Salez et couvrez la sauteuse.
Cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet. Dès que les pâtes sont dans la casserole, ajoutez le thon émietté et les olives dans la sauteuse. Maintenez la sauteuse à petit feu pour conserver la chaleur.
Egouttez les pâtes en conservant l’équivalent d’une petit louche d’eau de cuisson. Retirez le laurier de la sauteuse, ajoutez l’eau de cuisson des pâtes. Versez ces dernières dans la sauteuse, mélangez bien le tout. Poivrez si le coeur vous en dit.

Read More

Petites bombes des Pouilles

Posted in new, Pouilles

cuisine italienne, bombette des pouillesUn grand classique de la cuisine italienne des Pouilles. En italien, le nom de cette recette est « bombette pugliesi ». Et on peut le traduite par « petites bombes des Pouilles ». C’est un drôle de nom évidemment. Vous pouvez modifier sans problèmes la farce. En effet, certains disent que c’était une façon économique de ne rien gaspiller et d’utiliser ce que l’on avait ou ce qui restait. Le gaspillage était inconnu et doit être évité le plus possible, surtout de nos jours. Quoi qu’il en soit c’est facile à préparer. Vous pouvez cuire ces « bombette » au four ou à la belle saison, au barbecue. La recette est pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 8 escalopes de porc (assez fines)
  • 8 fines tranches de lard (fumé, salé ou jambon sec,….)
  • 8 fines tranches de gouda jeune (ou copeaux de parmesan,….)
  • Huile d’olive
  • Quelques cuillères à soupe de pecorino ou parmesan râpé
  • Sel et poivre

Préparation

Salez et poivrez les escalopes (attention au lard qui est déjà salé). Déposez sur l’escalope une tranche de lard, le gouda et roulez l’escalope. Déposez les « bombette » dans un plat à four légèrement huilé, puis badigeonnez les rouleaux d’un peu d’huile et terminer par une pincée de pecorino.
Cuisez au four préchauffé à 200 degrés (chaleur non tournante) durant 20 minutes. Si vous le désirez, passez sous le grill durant quelques minutes.

Read More

Fettucine du pape

Posted in Latium, new

cuisine italienne, fettucine papalinaLe nom exact de ce plat de la cuisine italienne romaine est « fettucine alla papalina ». Les fettuccine alla papalina sont un plat très simple à réaliser mais très savoureux.
Il y a ceux qui les considèrent comme une variante de la carbonara classique et d’autres, en revanche, disent qu’il s’agit simplement d’un plat différent.
La légende raconte que ce plat est né lorsque le pape Pie XII a demandé à son cuisinier de lui faire un plat romain assez spécial.
Cette recette semble avoir été créée à partir de cette demande : le guanciale est remplacé par du jambon cuit et des petits pois sont ajoutés à la sauce.
Ce qui ressemble de la carbonara est la crème aux œufs et au fromage qui rend le tout très savoureux et enveloppant.
Dans ce cas, j’ai utilisé des pois décongelés, mais si vous les avez en conserve, ils iront bien de toute façon. Et s’ils sont de saison, utilisez les frais légèrement blanchis et le plat acquiert encore plus de saveur.
Ce plat a subi plusieurs variations au fil du temps : il y a ceux qui rajoutent de la crème, ceux qui utilisent du jambon cru, et ceux qui mettent encore du pecorino à la place du parmesan. Bref, feu vert à l’imagination comme toujours ! La recette est pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 300 gr de fettucine (à défaut tagliatelle)
  • 150 gr de jambon cuit
  • 100 gr d’oignons découpés finement
  • 50 gr de beurre
  • 1 oeuf
  • 3 jaunes d’oeuf
  • 200 gr de petits pois déjà cuits
  • 60 – 100 gr de parmesan (suivant votre goût)
  • un peu d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation

Faites revenir l’oignon à feu moyen-doux dans une large sauteuse avec un peu d’huile et du beurre coupé en dés et, pendant ce temps, coupez le jambon cuit en lanières.
Lorsque l’oignon est bien doré, ajoutez le jambon et faites-le bien dorer également.
Après quelques minutes, ajoutez les petits pois et faites-les réchauffez quelques minutes en ajoutant une pincée de sel. Couvrez la sauteuse et gardez au chaud.
Battez les œufs comme pour la carbonara en ajoutant le parmesan et le poivre. Réservez.
Cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet moins 1 minute (ou selon votre goût). Lorsqu’elles sont presque à votre goût, prélevez 1 petite louche d’eau de cuisson et ajoutez-la dans la sauteuse.
Egouttez les pâtes et versez-les dans la sauteuse et mélangez à petit feu. Après 1 minute, retirez la sauteuse du feu, ajoutez le mélange oeufs et jambon, mélangez bien le tout comme pour la carbonara. Servez sans attendre.

Read More