Latium

Des recettes de cuisine italienne du latium, la région de Rome.

Tagliatelle à la papalina

Posted in Latium, new

cuisine italienne, tagliatelle papalinaLes tagliatelle à la papalina sont un plat de la cuisine italienne romaine. Un plat simple à préparer. Il y a ceux qui les considèrent comme une variante de la carbonara classique et ceux qui disent qu’il ne s’agit que d’un plat différent. la légende raconte que les pâtes alla papalina sont nées lorsque le pape Pie XII a demandé à son cuisinier de lui préparer un plat romain assez spécial.
Ce plat a ensuite subi plusieurs variantes au fil du temps, il y a ceux qui mettent de la crème, du jambon cru, qui mettent encore du pecorino à la place du parmesan. Bref, feu vert à l’imagination comme toujours.
Si vous avez faim et peu de temps, ce plat vous donnera entière satisfaction.

Ingrédients

  • 400 gr de tagliatelle ou fettucine
  • 1 tranche de jambon de 150 gr
  • 200 gr de petits pois préalablement blanchis (ou aux 3/4 cuits)
  • 1 bel oignon haché(100 gr à peu près)
  • 40 gr de beurre
  • un peu d’huile d’olive
  • 1 oeuf
  • 3 jaunes d’oeufs
  • parmesan ou pecorino (quantité selon votre goût)
  • Sel et poivre au goût

Préparation

Faites revenir dans une large sauteuse (ou une large casserole) l’oignon dans 1 peu de beurre et d’huile d’olive. Pendant ce temps, découpez la tranche de jambon en dés.
Lorsque l’oignon commence à légèrement colorer, ajoutez le jambon et cuisez quelques instants. Ajoutez ensuite les petits pois et mélangez délicatement à petit feu. Laissez cuire à petit feu et à couvert.
Battez les oeufs avec le parmesan et poivrez.
Cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet (ou à votre goût) moins 1 minute. Réservez un peu d’eau de cuisson. Egouttez-les, versez-les dans la sauteuse, mélangez délicatement 1 ou 2 minutes. Eteignez le feu et après 1 minute versez les oeuf. Mélangez à nouveau et servez sans attendre.

Read More

Découvrir Rome

Posted in Latium, new, Non classé, Voyages

cuisine italienne, romeIl est difficile de croire que cette merveilleuse ville est née d’un petit village de bergers sur le mont Palatin et d’une louve qui allaitait deux enfants comme si c’était elle. chiots. C’est peut-être ce mystère que des millions de touristes recherchent chaque jour de l’année, sans relâche, lors de leurs voyages à Rome.

Cela rend la modernité de Rome moins romantique que prévu, avec un va-et-vient incessant de voitures, de personnes et de choses. Malgré cela, la capitale de l’Italie reste une belle destination comme peu de villes au monde.

Il n’est pas non plus facile de résumer les choses à visiter à Rome en seulement quelques points. Il y a bien sur le Colisée et un dicton dit : que lorsque le Colisée tombera, Rome tombera et le monde entier avec, nous espérons sincèrement que l’édifice durera longtemps. Inauguré sous le nom d’Amphithéâtre Flavien, il ne fut appelé le Colisée que plus tard, probablement à cause de l’immense statue connue sous le nom de  » Colosse du Dieu Soleil « , placée à proximité, et qui avait l’apparence de Néron. C’est sans aucun doute l’une des premières, sinon la première, parmi les choses à voir à Rome.

Si vous comptez partir à Rome pendant 3 ou 4 jours afin de découvrir la capitale Italienne, je vous conseille de jeter un oeil sur Virée-Malin.fr, les conseils sont vraiment de qualités et cela vous permettra d’organiser votre séjour facilement. Vous y trouverez les indispensables pour visiter Rome.

Une chose importante est quand même de découvrir et apprécier la cuisine romaine. Recherchez les plats typiques de la cuisine romaine mais aussi de sa province. En effet, la cuisine romaine traditionnelle est basée sur des ingrédients d’ origine rurale et agricole , végétale et animale, souvent préparés selon des recettes transmises de génération en génération au sein de la famille.

Puisqu’il s’agissait depuis toujours de plats élaborés à partir de matières premières obtenues de la campagne romaine , une terre très fertile et productive, ils devaient principalement répondre aux besoins énergétiques de l’homme engagé dans les travaux des champs et souvent consommés dans le cadre d’un ou au maximum deux repas quotidiens, les préparations de la cuisine romaine sont donc idéalement associées à des plats particulièrement nutritifs, salés et administrés en portions abondantes.

La cuisine romaine traditionnelle est basée sur des ingrédients d’ origine rurale et agricole , végétale et animale, souvent préparés selon des recettes transmises de génération en génération au sein de la famille.

Sur ce blog, vous trouvez des recettes de la cuisine romaine.

Les pierres angulaires de cette cuisine sont les entrées, à la fois sèches et en bouillon. Ces derniers sont préparés avec des pâtes aux légumes ou légumineuses ( pois chiches , pommes de terre , brocolis , haricots ), et ce qu’on appelle le « cinquième quart » (bas morceaux). Les jours de fête, la viande d’agneau et de chèvre était très courante, fournie directement par les bergers locaux.

Le beurre dans la vraie cuisine romaine est pratiquement inconnu : le saindoux de porc était utilisé pour engraisser et aussi pour faire frire. Le condiment de choix était et est toujours l’huile d’olive extra vierge, toujours présente parmi les produits typiques de Rome et de sa province : le Latium.

Alors peut-être pour terminer une question ? Pourquoi visiter Rome ?

Parce que à Rome, il y a des ruines antiques, des chefs-d’œuvre de la Renaissance, une architecture moderne et le tout parmi ses 7 collines. C’est aussi l’une des villes les plus appréciées pour les plateaux de tournage et, entre son art ancien, ses églises de renommée mondiale et ses paysages urbains romantiques, il semble que tout le monde connaisse Rome.
Et sans oublier bien sur, sa cuisine qui ne ressemble à aucune des autres régions de l’Italie.

Read More

Bucatini à l’amatriciana

Posted in Latium, new

cuisine italienne, bucatini amatricianaUn grand classique de la cuisine italienne du Latium. Amatriciana fait référence à la ville d’Amatrice, frappée il y a quelques par un terrible tremblement de terre. C’est une recette toute simple et très facile à préparer. Si vous ne trouvez pas de bucatini, utilisez des spaghetti. Le guanciale, c’est des joues de porc. La recette est pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 320 gr de bucatini (ou spaghetti
  • 300 gr de tomates pelées
  • 120 gr de guanciale détaillés en dés (à défaut, lardons)
  • 50 gr de pecorino râpé (à défaut, parmesan)
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 4 – 5 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 petit piment sec (facultatif)
  • Sel et poivre selon votre goût

Préparation

Faites chauffer l’huile d’olive dans une large sauteuse. Ajoutez le guanciale et cuisez quelques minutes. Ajoutez le piment émietté. Versez le vin blanc et faites évaporer. Retirez le guanciale et réservez. Dans la même sauteuse, versez les tomates pelées, assaisonnez selon votre goût. Couvrez et cuisez à petit feu. Cuisez les pâtes suivant les indications sur le paquet moins 1 minute. Egouttez les pâtes, versez-les dans la sauteuse, ajoutez le guanciale et mélangez bien le tout durant 1 minute. Servez avec du pecorino râpé.

Read More

Spaghetti du charretier

Posted in Latium, new

cuisine italienne, spaghetti du charretierUne recette de la cuisine italienne romaine bien qu’on la retrouve, un peu partout en Italie. Les personnes se déplaçant beaucoup (tourisme, affaire,….) découvrent des nouvelles recettes et les ramènent chez elles et les font découvrir à leurs amis et famille (mais c’est vrai pour toutes les cuisines du monde). Vous pouvez mettre des champignons frais ou bien, des séchés, comme le veut la recette traditionnelle. Les ingrédients sont pour 4 personnes comme plat d’entrée. Je ne pourrai pas dire pourquoi cette recette s’appelle ainsi.

Ingrédients

  • 300 gr de spaghetti
  • 1 petite boite de thon à l’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de conserve de tomates
  • 25 gr de champignons secs (ou 100 gr de frais, si vous en avez envie)
  • 5 – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • sel, poivre

Préparation

Hydratez les champignons secs suivant les instructions sur le paquet. Découpez-les en petits morceaux. Chauffez l’huile dans une large sauteuse avec l’ail. Ajoutez les champignons et cuisez jusqu’à ce que les champignons soient presque cuits. Diluez la sauce tomate dans un peu d’eau chaude et versez dans la sauteuse ainsi que le thon émietté. Continuez la cuisson à feu doux. Cuisez les pâtes suivant les indications sur le paquet moins 1 minute. Egouttez-les convenablement, versez dans la sauteuse et mélangez bien le tout à feu vif. Servez sans attendre.

Read More

Penne à l’arrabbiata

Posted in Latium, new

cuisine italienne, penne arrabbiata
L’arrabbiata est une sauce pour pâtes au goût épicé, typique de la cuisine italienne du Latium et qui est devenu un grand classique que l’on retrouve dans les restaurants italien un peu partout en dehors de la péninsule.
Ce célèbre plat de la cuisine pauvre italienne, a été immortalisé dans des films comme La grande bouffe de Marco Ferreri , Roma de Federico Fellini et sept kilos en sept jours avec Carlo Verdone .
Le nom vient du fait qu’en mangeant ce type de pâtes, vous risquez, à cause du piment, de devenir rouge, comme lorsque vous vous mettez en colère ; d’ailleurs, arrabbiata en italien veut dire fâché. Les ingrédients principaux sont les penne, les tomates pelées, l’ail, le piment abondant et bien sur, l’huile d’olive extra vierge. Les ingrédients sont pour 4 personnes. Ajoutez ou diminuez la quantité de piment en fonction de vos goûts en la matière.

Ingrédients

  • 350 gr de penne
  • 250 gr de tomates pelées en petits morceaux
  • 2 piments piquant
  • 2 gousses d’ail
  • 5 ou 6 feuilles de basilic
  • 5 – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel

Ingrédients

Chauffez l’huile d’olive dans une large sauteuse et mettez en même temps tomates, piments, ail et basilic. Cuisez à petit feu une quinzaine de minutes et à couvert. Ensuite cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet moins une minute tout en continuant la cuisson de la sauce à petit feu. Egouttez les pâtes et versez dans la sauteuse, mélangez bien le tout et servez sans attendre.

Read More

Rigatoni, saucisses et oeufs

Posted in Latium, new

rsoUne recette italienne aux origines rustiques et authentiques. Les rigatoni sont un format de pâtes plus gros que les penne et parfait pour enrober viandes, légumes et sauces épaisses. Idéal aussi pour la cuisson au four. La recette est pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 300 gr de rigatoni
  • 200 gr de chair à saucisse (ce que vous aimez)
  • 50 gr de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 petite louche de bouillon de légumes
  • 2 oeufs
  • Parmesan râpé (quantité selon le goût)
  • Sel et poivre

Préparation

  • Faites chauffer l’huile dans une sauteuse ainsi que la moitié du beurre
  • Ajoutez la chair de saucisse, cuisez à petit feu en ajoutant si nécessaire un peu de bouillon. Il ne faut pas que la préparation devienne sèche
  • Battez les oeufs en omelette avec une pincée de sel et la moitié du parmesan
  • Cuisez les rigatoni suivant les indications sur le paquet, moins une minute
  • Egouttez les rigatoni, versez-les dans la sauteuse avec le restant de beurre et de parmesan. Mélangez délicatement à petit feu durant une minute
  • Retirez la sauteuse du feu, ajoutez les oeufs battus. Mélangez le tout. La préparation deviendra légèrement crémeuse.
Read More