"Cuisine Italienne"

Le café italien

Posted in Idées

grains-de-café
L’histoire du café en Italie commence à une date et un lieu précis: en 1570 à Venise, lorsque le Paduan Prospero Alpino a apporté des sacs d’Orient.

Au début, la boisson était vendue dans les pharmacies, mais le coût élevé du produit en faisait une attraction en particulier pour les classes les plus riches. Mais ce n’était pas une raison valable pour arrêter le succès du café: en peu de temps les « coffee shops » se multiplièrent, à tel point qu’en 1763 il y en avait 218 à Venise.

C’est à ce moment que le café commence à devenir la boisson qui rappelle surtout ce sens de la convivialité et de la famille qui font partie des valeurs fondatrices de l’italianité. Le café commence à être l’occasion de se retrouver entre amis et amoureux, qui se retrouvent dans les différentes boutiques pour partager le goût unique de cette boisson.

Aujourd’hui, «prendre un café» est l’occasion de discuter, d’être en compagnie, de vivre de petits moments de sérénité.

Avec le temps, plusieurs façon de faire du café sont apparus. Il y a longtemps, dans certaines familles, on toastaient encore son café soi-même. Puis sont apparues les moulins électriques (qui ont supplantés les moulins manuels pour les grains.

C’est ainsi que le café est arrivé dans toutes les régions d’Italie, capturant sa saveur unique. Qu’il soit sucré ou amer, le café est le produit qui ne manque jamais dans les foyers italiens. Une tradition qui se transmet de génération en génération, accompagnant les moments les plus importants d’une famille. Il va sans dire que le Café italien s’est fait une excellente réputation qui est bien connue au-delà même de la péninsule.

Avec le temps, plusieurs façon de faire du café sont apparus. Il y a longtemps, dans certaines familles, on toastaient encore son café soi-même. Puis sont apparues les moulins électriques (qui ont supplantés les moulins manuels pour les grains), les capsules.

Mais il y a néanmoins quelque chose de très important : la manière de toaster le café.

Alors que les installations industrielles offrent des temps de torréfaction très courts, d’environ 2 minutes, avec des températures allant jusqu’à 500 ° C, les plus petites adoptent généralement un processus de 20 minutes pour 60 kg de produit à la fois, jusqu’à un maximum de 220 ° C. Dans ce dernier cas, le café est souvent plus sucré, pas très acide et avec un goût plein et décisif.

Bien sur, tout est question de goût. Mais il va sans dire que prendre son temps (comme en toute chose d’ailleurs), permet d’obtenir un bien meilleur résultat.

97% des Italiens boivent plusieurs fois du café dans la journée: café expresso normal, ristretto, préparé avec du moka, du cappuccino, du macchiato chaud ou froid, mocaccino et ainsi de suite…. Le café reste toujours un rituel de la culture italienne : à tel point que si vous pouviez sentir toute la péninsule tôt le matin, cela sentirait certainement le café. En moyenne, les Italiens boivent quatre cafés par jour , généralement deux à la maison et deux à l’extérieur – au bureau ou au bar – répartis en trois moments: au petit-déjeuner, en milieu de matinée et après les repas. De plus, selon les statistiques, la majorité des femmes arrêtent de boire dans la seconde moitié de l’après-midi, tandis que les hommes continuent jusque tard dans la soirée.

Bref, quel que soit la manière dont vous aimez le café, prenez votre temps pour le savourer pleinement.

Read More

Penne à l’arrabbiata

Posted in Latium, new

cuisine italienne, penne arrabbiata
L’arrabbiata est une sauce pour pâtes au goût épicé, typique de la cuisine italienne du Latium et qui est devenu un grand classique que l’on retrouve dans les restaurants italien un peu partout en dehors de la péninsule.
Ce célèbre plat de la cuisine pauvre italienne, a été immortalisé dans des films comme La grande bouffe de Marco Ferreri , Roma de Federico Fellini et sept kilos en sept jours avec Carlo Verdone .
Le nom vient du fait qu’en mangeant ce type de pâtes, vous risquez, à cause du piment, de devenir rouge, comme lorsque vous vous mettez en colère ; d’ailleurs, arrabbiata en italien veut dire fâché. Les ingrédients principaux sont les penne, les tomates pelées, l’ail, le piment abondant et bien sur, l’huile d’olive extra vierge. Les ingrédients sont pour 4 personnes. Ajoutez ou diminuez la quantité de piment en fonction de vos goûts en la matière.

Ingrédients

  • 350 gr de penne
  • 250 gr de tomates pelées en petits morceaux
  • 2 piments piquant
  • 2 gousses d’ail
  • 5 ou 6 feuilles de basilic
  • 5 – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel

Ingrédients

Chauffez l’huile d’olive dans une large sauteuse et mettez en même temps tomates, piments, ail et basilic. Cuisez à petit feu une quinzaine de minutes et à couvert. Ensuite cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet moins une minute tout en continuant la cuisson de la sauce à petit feu. Egouttez les pâtes et versez dans la sauteuse, mélangez bien le tout et servez sans attendre.

Read More

Poulet cif et ciaff

Posted in Abruzzes, new

cuisine italienne, poulet à la cif et ciaff
Lorsque dans les Abruzzes, une très belle région à la fois maritime et montagneuse, on dit « cif a ciaff », on fait référence à un plat qui cuit vite. Traditionnellement, c’était préparé avec les bas morceaux du cochon que l’on tuait l’hiver. A ce moment de l’année, il n’y a évidemment pas de tomates fraîches. La recette a évoluée avec le temps. Mais le nom est resté. Les Abruzzes se situent au nord des Pouilles sur la côte adriatique. Dans la cuisine italienne, cette recette est dite « pauvre ». Les ingrédient sont pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 1 poulet de 1,5 kg découpé en morceaux
  • 5 – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 – 3 gousses d’ail écrasés
  • 2 branches de romarin
  • 1 cuillères à café de marjolaine (ou origan)
  • 1 petit piment rouge (si vous aimez)
  • 4 – 5 tomates pelées (en conserve, si vous n’en avez pas des fraîches)

Préparation

Chauffez l’huile dans une sauteuse. Ajoutez le poulet et les aromates (mais pas le piment) et faites prendre couleur à feu vif en retournant les morceaux régulièrement. Après une quinzaine de minutes, ajoutez les tomates découpées en morceaux et le piment. Couvrez et laissez cuire à petit feu durant une demi-heure. Si la préparation devenait sèche en cours de cuisson, rajoutez un peu d’eau chaude.

Read More

Penne au chou vert et lardons

Posted in new, Pouilles

cuisine italienne, penne, chou vert, lardons
Une recette bien automnale et réconfortante, surtout par ce temps gris. Chaque saison a ses inconvénients et avantages. Nous profitons ici d’une belle recette de la cuisine italienne de cette belle région que sont les Pouilles. Mais on peut la retrouver également dans d’autres régions d’Italie. Elle est très facile à réaliser. Si vous êtes végétarien, éliminez les lardons et remplacez par du tofu ou du seitan. Ce sera aussi bon. Les proportions sont pour 4 personnes en entrée ou 2 comme plat principal.

Ingrédients

  • 400 gr de chou vert détaillé en lanières
  • 350 gr de penne (ou format ressemblant, ou ce que vous aimez)
  • 200 gr de lardons fumés (ou tofu, ou seitan)
  • 5 – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre noir (si vous aimez le poivre)

Préparation

Cuisez le chou dans une grande quantité d’eau bouillante durant 5 minutes. Chauffez l’huile dans une large sauteuse et faites revenir les lardons. Egouttez le chou et gardez toute l’eau de cuisson dans laquelle vous cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet moins 1 minute. Pendant ce temps, ajoutez le chou dans la sauteuse et continuez la cuisson à tout petit feu. Dès que les pâtes sont cuites, égouttez-les et versez-les dans la sauteuse. Augmentez le feu tout en mélangeant convenablement le tout. Poivrez selon le goût.

Read More

Tagliatelle au ragoût de légumes

Posted in Idées, new

cuisine italienne, tagliatelle, légumes
Un plat léger, qui s’adapte à chaque saison. Les légumes peuvent être modifiés à volonté (tant par le choix du légume que par la quantité). On retrouve cette recette italienne un peu partout du nord au sud de la péninsule. Les ingrédients permettent une cuisson rapide et c’est donc un plat idéal pour celui qui est pressé. Mais aussi pour une entrée rapide et facile à faire. Si vous trouvez des tagliatelles fraîches (à défaut de les faire vous-même), c’est mieux mais absolument pas obligatoire. La recette est pour 1 personne comme plat ou 2 pour une entrée.

Ingrédients

  • 100 gr de tagliatelle (fraîche si possible)
  • 1 côte de céleri
  • 2 carottes
  • 1 gros oignon rouge
  • 1 gousse d’ail frais
  • 2 petites courgettes
  • 1 poivron vert
  • 5 belles tomates mûres (à défaut, tomates pelées en conserve)
  • 1 peu de persil (suivant votre goût)
  • 1 petit verre de vin blanc sec (facultatif
  • Beaucoup de piment fort (facultatif)
  • 6 à 7 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • parmesan râpé (facultatif)

Préparation

Chauffez l’huile dans une sauteuse. Nettoyez et coupez les légumes en petites lanières ou en julienne et versez-les dans la sauteuse. Mélangez-les et ajoutez le verre de vin. Faites évaporer, cuisez quelques minutes et ajoutez les tomates. Assaisonner de sel en fin de cuisson et ajouter encore un filet d’huile d’olive et le persil. Cuisez encore quelques minutes. Les légumes doivent être al dente. Eteignez le feu et couvrez la sauteuse. Cuisez les pâtes suivant les indications sur le paquet moins 1 minute. Egouttez-les, rallumez le feu sous la sauteuse et versez les pâtes dans la sauteuse. Mélangez bien le tout et servez sans attendre avec du parmesan si vous en avez envie.

Read More