"Cuisine Italienne"

Comment hacher de la viande ?

Posted in Idées

Le hachoir à viande est un outil de cuisine qui est utilisé pour hacher la viande dans le but de réaliser différentes recettes lorsqu’on le souhaite. En termes de gastronomie, la viande hachée représente un véritable régal, particulièrement lorsqu’elle est faite-maison. Pour farcir vos tomates ou cuisiner un délicieux hachis parmentier, voici comment hacher de la viande.

Hacher de la viande au mixeur : une bonne formule

Si vous ne disposez pas d’un hachoir à viande, vous pouvez néanmoins utiliser un mixeur pour hacher votre viande. Mais, si vous ne voulez pas que votre viande soit trop ramollie, il vous faut adopter la bonne formule. Tout d’abord, vous devez soigneusement nettoyer votre mixeur. Car, la surface sur laquelle on dispose la viande avant qu’elle ne soit hachée est très exposée et généralement sujette aux infections bactériennes. Après le nettoyage, mettez le bol du mixeur ainsi que les lames au réfrigérateur pour les stériliser. Pendant ce temps, nettoyez votre viande en enlevant les nerfs, les cartilages et les graisses. Ensuite, découpez votre viande en dés de 2 cm. Placez également ces dés de viande au réfrigérateur pendant 30 min. Puis, hachez la viande en petites quantités tout en contrôlant sa consistance pour ne pas vous retrouver avec une pâte de viande.

cuisine italienne, viandes hachees

 

Hacher de la viande au hachoir : une méthode efficace

Pour préparer un plat à base de viande hachée comme un gratin de pommes de terre à la viande hachée, l’usage du hachoir à viande est une solution très efficace. Pour ce faire, commencez par nettoyer votre viande en enlevant tous les cartilages et les tendons à l’aide d’un couteau de cuisine bien tranchant. Ensuite, découpez la viande en cubes de 3 cm. Disposez vos cubes de viande à plat sur un plateau ou un grand plat, puis mettez au réfrigérateur. Patientez au moins pendant une demi-heure pour qu’elles se raffermissent. Pour avoir une coupe précise de votre viande, la solution la plus efficace est d’utiliser un hachoir à viande. Pour un résultat encore plus net, vous pouvez placer la viande, la lame et le bol de votre hachoir au congélateur simultanément. Au bout de 30 min, enlevez la viande du réfrigérateur et hachez-la en petites quantités de 100 g maximum par tour. Utilisez la fonction « pulse » de votre hachoir pour gagner en temps. Observez le niveau de hachage et arrêtez quand c’est nécessaire.

cuisine italienne, hachoir à viande

 

Hacher de la viande au Thermomix : la méthode express

Lorsque vous disposez d’un Thermomix, vous pouvez hacher votre viande de façon express, car la vitesse de rotation des lames est considérable et réglable. À l’usage, il faut donc un savant dosage de vitesse et de temps pour avoir de bons résultats. Que ce soit de la viande, du porc, d’agneau, de veau ou de bœuf, découpez-la en cubes de 2 ou 3 cm. Puis mettez les cubes de viande au congélateur pendant une heure. Sortez-les et placez-les ensuite dans le bol du Thermomix. Hachez 300 g de viande à une vitesse de 6 ½ pendant 10 secondes. Et là, elle est prête pour la préparation d’une farce, d’un hachis ou de boulettes gourmandes à base de viande hachée.

cuisine italienne, thermomix

 

Pourquoi acheter un hachoir à viande ?

Le hachoir à viande est un outil de cuisine simple d’utilisation. Il vous permet de hacher de la viande rouge ou maigre par vous-même sans avoir besoin de l’aide du boucher. Ce qui vous donne la possibilité de faire des économies et vous rassure davantage sur la salubrité aussi bien de votre machine que de votre viande. Vous pouvez également vous en servir pour ramollir des fruits, des légumes ou des noix pour faire des pizzas, des saucisses et des hamburgers à la maison. C’est un compagnon de cuisine qui vous rend complètement autonome. Vous pouvez faire de grosses quantités pour toute la famille tout en contrôlant une bonne alimentation. Certains modèles de hachoir à viande sont plus performants et pratiques par rapport à d’autres.
Avant d’acheter un hachoir à viande manuel ou électrique, vous devez vous assurer de sa qualité, sa puissance, sa capacité, sa sécurité, son poids, ses dimensions et la garantie proposée par le fabricant. Ainsi, vous obtiendrez un hachoir à viande fiable et adapté à vos besoins.
Pour rappel, le hachoir manuel est le plus économique et facile à utiliser. On l’appelle encore hachoir à manivelle. Par contre, le hachoir électrique est équipé d’un moteur qui favorise son fonctionnement. Selon les caractéristiques attribuées, il peut être à usage simple ou professionnel.
En conclusion, vous savez désormais comment hacher de la viande soi-même et en respectant les mesures d’hygiène nécessaires. Après avoir identifié les différents moyens par lesquels on peut hacher de la viande, vous pouvez également comprendre leurs particularités. C’est un allié indispensable dans la cuisine, car il vous accompagne dans la réalisation des recettes à base de viandes hachées à la maison.

Read More

Orecchiette au pesto de Trapani

Posted in new, Sicile

cuisine italienne, trapani
Un pesto de Trapani (ville de l’ouest de la Sicile en bord de mer) facile à faire pour des pâtes succulentes. Il existe bien quelques variantes concernant le pesto mais dans l’ensemble, ils sont assez semblables. Evidemment, chaque tenant d’une variante aussi infime soit-elle dira que son pesto est le seul et vrai pesto. Mais ce sont des disputes qui peuvent vite monter en épingle connaissant le caractère fougueux des gens du sud (dont je fais partie). Faire ce pesto est très facile. La recette est pour 4 personnes et idéale comme entrée.

Ingrédients

  • 500 gr de pâtes (orecchiette, penne,….)
  • 300 gr de tomates pelées concassées
  • 60 gr d’amandes mondées
  • 60 gr de pignons de pin
  • 100 gr de feuilles de basilic
  • 50 gr de pecorino râpé (sicilien, à défaut romain, sarde,…)
  • 20 cl d’huile d’olive ou la quantité suffisante

Préparation

– du pesto : Mettez tout les ingrédients dans un mixer sauf l’huile. Mixez le tout. Versez ensuite l’huile d’olive petit à petit jusqu’à ce que la sauce devienne crémeuse. Vous pouvez saler et poivrer légèrement.

– Cuisez les pâtes suivant les indications sur le paquet ou à votre goût. Egouttez les pâtes, versez dans un saladier, ajoutez le pesto, mélangez convenablement et servez immédiatement.

Read More

Ciambotta au four

Posted in Campanie, new

cuisine italienne, ciambottaUn plat de la cuisine italienne napolitaine. Léger et savoureux, riche en légumes et très facile à préparer ! Une recette à préparer en 10 minutes et ensuite enfourner pour un accompagnement plein de légumes, rien de plus simple ! Vous pouvez utiliser cette ciambotta cuite au four pour assaisonner les pâtes, la déguster avec du pain ou alors en accompagnement d’une viande ou un poisson si le coeur vous en dit. Les légumes sont indiqués à titre indicatif. Vous pouvez utiliser ceux que vous avez dans votre réserve. Vous pouvez également ajouter des pommes de terre coupées en morceaux à ces légumes. Vous pouvez préparer cette ciambotta au four même à l’avance, la laisser refroidir et la conserver au réfrigérateur quelques jours jusqu’à utilisation. A faire également avec des légumes plus « hivernaux ». Pour 4 personnes.

Ingrédients

  • 200 gr d’un mélange de poivrons
  • 200 gr d’aubergines
  • 200 gr de tomates
  • 200 gr de courgettes
  • 1 oignon finement ciselé
  • Huile d’olive, la quantité nécessaire
  • 2 gousses d’ail épluchées et finement ciselées
  • Quelques feuilles de basilic
  • Origan, si vous aimez
  • sel et poivre à votre goût

Préparation

Lavez et découpez en morceaux tous les légumes (en n’oubliant de dégorger les aubergines). Préchauffez le four à 180 degrés. Prenez un grand plat allant au four, disposez tous les légumes dans la poêle et assaisonnez avec de l’huile, du sel, du poivre, de l’origan et du basilic. Enfournez durant une quarantaine de minutes ou jusque les légumes soient cuits à votre goût.

Read More

Tagliatelle à la papalina

Posted in Latium, new

cuisine italienne, tagliatelle papalinaLes tagliatelle à la papalina sont un plat de la cuisine italienne romaine. Un plat simple à préparer. Il y a ceux qui les considèrent comme une variante de la carbonara classique et ceux qui disent qu’il ne s’agit que d’un plat différent. la légende raconte que les pâtes alla papalina sont nées lorsque le pape Pie XII a demandé à son cuisinier de lui préparer un plat romain assez spécial.
Ce plat a ensuite subi plusieurs variantes au fil du temps, il y a ceux qui mettent de la crème, du jambon cru, qui mettent encore du pecorino à la place du parmesan. Bref, feu vert à l’imagination comme toujours.
Si vous avez faim et peu de temps, ce plat vous donnera entière satisfaction.

Ingrédients

  • 400 gr de tagliatelle ou fettucine
  • 1 tranche de jambon de 150 gr
  • 200 gr de petits pois préalablement blanchis (ou aux 3/4 cuits)
  • 1 bel oignon haché(100 gr à peu près)
  • 40 gr de beurre
  • un peu d’huile d’olive
  • 1 oeuf
  • 3 jaunes d’oeufs
  • parmesan ou pecorino (quantité selon votre goût)
  • Sel et poivre au goût

Préparation

Faites revenir dans une large sauteuse (ou une large casserole) l’oignon dans 1 peu de beurre et d’huile d’olive. Pendant ce temps, découpez la tranche de jambon en dés.
Lorsque l’oignon commence à légèrement colorer, ajoutez le jambon et cuisez quelques instants. Ajoutez ensuite les petits pois et mélangez délicatement à petit feu. Laissez cuire à petit feu et à couvert.
Battez les oeufs avec le parmesan et poivrez.
Cuisez les pâtes selon les indications sur le paquet (ou à votre goût) moins 1 minute. Réservez un peu d’eau de cuisson. Egouttez-les, versez-les dans la sauteuse, mélangez délicatement 1 ou 2 minutes. Eteignez le feu et après 1 minute versez les oeuf. Mélangez à nouveau et servez sans attendre.

Read More

Découvrir Rome

Posted in Latium, new, Voyages

cuisine italienne, romeIl est difficile de croire que cette merveilleuse ville est née d’un petit village de bergers sur le mont Palatin et d’une louve qui allaitait deux enfants comme si c’était elle. chiots. C’est peut-être ce mystère que des millions de touristes recherchent chaque jour de l’année, sans relâche, lors de leurs voyages à Rome.

Cela rend la modernité de Rome moins romantique que prévu, avec un va-et-vient incessant de voitures, de personnes et de choses. Malgré cela, la capitale de l’Italie reste une belle destination comme peu de villes au monde.

Il n’est pas non plus facile de résumer les choses à visiter à Rome en seulement quelques points. Il y a bien sur le Colisée et un dicton dit : que lorsque le Colisée tombera, Rome tombera et le monde entier avec, nous espérons sincèrement que l’édifice durera longtemps. Inauguré sous le nom d’Amphithéâtre Flavien, il ne fut appelé le Colisée que plus tard, probablement à cause de l’immense statue connue sous le nom de  » Colosse du Dieu Soleil « , placée à proximité, et qui avait l’apparence de Néron. C’est sans aucun doute l’une des premières, sinon la première, parmi les choses à voir à Rome.

Une chose importante est quand même de découvrir et apprécier la cuisine romaine. Recherchez les plats typiques de la cuisine romaine mais aussi de sa province. En effet, la cuisine romaine traditionnelle est basée sur des ingrédients d’ origine rurale et agricole , végétale et animale, souvent préparés selon des recettes transmises de génération en génération au sein de la famille.

Puisqu’il s’agissait depuis toujours de plats élaborés à partir de matières premières obtenues de la campagne romaine , une terre très fertile et productive, ils devaient principalement répondre aux besoins énergétiques de l’homme engagé dans les travaux des champs et souvent consommés dans le cadre d’un ou au maximum deux repas quotidiens, les préparations de la cuisine romaine sont donc idéalement associées à des plats particulièrement nutritifs, salés et administrés en portions abondantes.

La cuisine romaine traditionnelle est basée sur des ingrédients d’ origine rurale et agricole , végétale et animale, souvent préparés selon des recettes transmises de génération en génération au sein de la famille.

Sur ce blog, vous trouvez des recettes de la cuisine romaine.

Les pierres angulaires de cette cuisine sont les entrées, à la fois sèches et en bouillon. Ces derniers sont préparés avec des pâtes aux légumes ou légumineuses ( pois chiches , pommes de terre , brocolis , haricots ), et ce qu’on appelle le « cinquième quart » (bas morceaux). Les jours de fête, la viande d’agneau et de chèvre était très courante, fournie directement par les bergers locaux.

Le beurre dans la vraie cuisine romaine est pratiquement inconnu : le saindoux de porc était utilisé pour engraisser et aussi pour faire frire. Le condiment de choix était et est toujours l’huile d’olive extra vierge, toujours présente parmi les produits typiques de Rome et de sa province : le Latium.

Alors peut-être pour terminer une question ? Pourquoi visiter Rome ?

Parce que à Rome, il y a des ruines antiques, des chefs-d’œuvre de la Renaissance, une architecture moderne et le tout parmi ses 7 collines. C’est aussi l’une des villes les plus appréciées pour les plateaux de tournage et, entre son art ancien, ses églises de renommée mondiale et ses paysages urbains romantiques, il semble que tout le monde connaisse Rome.
Et sans oublier bien sur, sa cuisine qui ne ressemble à aucune des autres régions de l’Italie.

Read More